Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 08:18

Par son 3ème congrès tenu du 22 au 24 mars 2013 à Bordeaux, le Parti de Gauche a réaffirmé son refus des politiques d’austérité des budgets publics. Cette austérité conduit à l’inverse d’une reprise de l’activité économique au service de tous en faisant plonger l’Europe dans la récession. L’enchaînement des « crises », financière, puis de la dette publique, puis de l’euro est un prétexte utilisé par l’oligarchie capitaliste pour culpabiliser les citoyen-ne-s de profiter d’un « état providence au dessus de nos moyens » et leur faire accepter des « sacrifices » dans le même temps où cette oligarchie maintien son train de vie élevé en captant toujours plus de profits. C’est ainsi par exemple que la Haute-Marne reste le département qui compte le plus de contribuables assujettis à l’ISF rapporté au nombre de ses habitants.

Pour faire contre poids à la morosité et au fatalisme, le Parti de Gauche a validé l’écosocialisme comme sa doctrine politique à l’occasion de ce 3ème congrès. Cette évolution va bien plus loin que le néologisme du mot et n’a rien d’un habillage « tendance » des doctrines passées. Partant du constat de relatif échec de la séparation du socialisme, de l’écologie et de la république au long du XXème siècle, l’écosocialisme prend la mesure des défis que pose le XXIème siècle et y apporte comme réponse une indispensable refondation doctrinale de la gauche, comprenant l’unification des meilleurs apports de celle-ci. L’écosocialisme pose comme objectif politique fondamental le droit de chacun-e au bien vivre, combinaison de la suffisance matérielle, de la préservation de l’environnement, de la délibération collective, de la liberté individuelle et où le premier étalon de richesse est le lien social. L’écosocialisme pointe à la fois le capitalisme et le productivisme comme les principaux obstacles à combattre pour atteindre le bien vivre.


Manifestement, la politique menée par le Président François Hollande et sa majorité gouvernementale ne répond pas au bien vivre auquel chacun-e est en droit d’aspirer. C’est pourquoi le Parti de Gauche réaffirme le principe d’autonomie vis-à-vis du Parti Socialiste et ses alliés dans l’objectif d’atteindre les responsabilités publiques par le suffrage populaire. Lors de tout débat public, les citoyen-ne-s doivent pouvoir distinguer entre une proposition politique qui est restée claire et résolue dans ses fondamentaux et ses préconisations de gauche, et une autre proposition qui, bien que continuant de se dire de gauche ou d’être cataloguée à gauche, a dérivé vers des préconisations qui n’ont plus rien à voir avec des fondamentaux de gauche.


Par ailleurs, à partir d’un discours qu’elle pille à la gauche radicale, Marine Le Pen se présente comme le recours à la désespérance des classes déshéritées et moyennes. Le Parti de Gauche dénonce ce procédé comme le comble de l’imposture politique. Pour arriver à ses fins, le Front National pratique actuellement une propagande Nationale Socialiste de sinistre mémoire. Nous en connaissons tou-te-s le cheminement et l’issue : l’extrême droite se fait élire sur des aspirations populaires et gouverne en faveur des profits de l’oligarchie industrielle et financière, en pratiquant autant que de besoin la terreur intérieure et la guerre vers l’extérieur. Le Parti de Gauche désigne le Front National comme son principal ennemi politique pour les années à venir, notamment en Haute-Marne.


L’autonomie du Front de Gauche avec les tenants du libéralisme de gauche étant une condition indispensable à sa montée en puissance et à sa crédibilité comme alternative face à la droite et l’extrême droite, elle doit se poursuivre et s’étendre en 2014 par des listes de Front de Gauche aux élections municipales et européennes. Bien sûr les capacités à constituer ces listes sont totalement différentes pour l’une et l’autre. Aux élections municipales, il ne saurait y avoir d’obligation à constituer des listes de Front de Gauche là où les conditions ne seraient pas réunies. Mais cette impossibilité ne saurait être un prétexte à des listes d’union de toute la gauche dès le premier tour où l’identité et le message du Front de Gauche seraient dilués et dénaturés.


Nous considérons qu’un programme de rupture avec l’austérité et d’instauration de radicalités concrètes en faveur de l’humain d’abord doit être le fondement de toute liste municipale du Front de Gauche, et sera la condition de l’engagement de militant-e-s du PG sur des listes municipales. Si nous évaluons les situations de Chaumont et Saint-Dizier comme favorables à des listes de Front de Gauche, nous estimons également que ces élections municipales doivent être l’occasion d’élargir les listes à des citoyen-e-s ou personnalités au-delà du Front de Gauche. C’est pourquoi nous appelons tou-te-s les sympathisant-e-s et militant-e-s du Parti Socialiste et d’Europe-Ecologie-Les-Verts déçu-e-s par le gouvernement Hollande/Ayrault à prendre toute leur place dans des listes où le socialisme et l’écologie resteront bien vivaces dans le programme qu’elles porteront.


Le comité Haute-Marne du PG fait du renforcement et de l’élargissement du Front de Gauche une préoccupation majeure depuis la création conjointe de ce dernier avec le Parti Communiste Français et Gauche Unitaire lors des élections européennes de 2009. En ce premier semestre de 2013, nous constatons avec satisfaction deux évolutions importantes pour le Front de Gauche en Haute-Marne : le retour à un dialogue cordial avec la fédération Haute-Marne du PCF après trois années de divergences et de tensions ; la constitution de la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique (FASE). Toutefois du chemin reste à faire. C’est ainsi que nous continuons de considérer que l’adhésion directe au Front de Gauche constitue un moyen efficace de le renforcer. Nous prenons acte du refus de la fédération Haute-Marne du PCF qu’une association locale se constitue pour permettre cette adhésion directe. Mais nous soutiendrons cette constitution quand elle se présentera dans des conditions que nous jugerons favorables.


Pour finir, nous exprimons le souhait et la volonté de voir le Parti de Gauche se renforcer en Haute-Marne, lui aussi. Ce sera notre engagement pour les mois à venir en faveur de la refondation de la gauche française.


Assemblée Générale départementale des adhérent-e-s du Parti de Gauche

Chaumont, le 6 avril 2013

Repost 0
Published by lepartidegauche.haute-marne - dans Résolution
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 13:46

Nous, adhérent-e-s du Parti de Gauche en Haute-Marne réuni-e-s ce jour en Assemblée Générale, prenons la résolution suivante concernant le Front de Gauche sur notre département :

 

Nous constatons la persistance, entre la Fédération haut-marnaise du Parti Communiste Français et nous, d’importantes différences dans la conception du Front de Gauche, sous ses aspects de construction et d’alliances.

 

Nous estimons que les périodes qui s’ouvrent des congrès respectifs du Parti Communiste Français et du Parti de Gauche sont l’occasion pour les militant-e-s de la Fédération Haute-Marne du PCF et du comité Haute-Marne du PG de mener en interne le débat sur ces différences de conception.

 

Notre intention est de présenter au terme de notre congrès les conclusions de notre débat interne devant tou-te-s les militant-e-s haut-marnais-e-s du Front de Gauche, encarté-e-s et non encarté-e-s, et de soumettre à leur décision nos préconisations pour la suite du Front de Gauche en Haute-Marne.

 

Chaumont, le 5 décembre 2012

Repost 0
Published by lepartidegauche.haute-marne - dans Résolution
commenter cet article
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 22:19

Après avoir tenté entre avril et décembre 2011 de renouer les relations et de mener en commun les campagnes des élections de 2012, le comité Haute-Marne du Parti de Gauche prend acte du désaccord profond qui persiste avec la fédération Haute-Marne du Parti Communiste Français sur la conception même du Front de Gauche.

 

En conséquence, les militant-e-s du PG réunis ce jour en assemblée départementale  décident que le comité 52 :

  1. reprend vis-à-vis de la fédération Haute-Marne du PCF son autonomie de réflexion, de décision, et d’action au sein du Front de Gauche en Haute-Marne ;
  2. poursuivra son animation du Front de Gauche avec toutes personnes et organisations disponibles partageant avec lui la conception du Front de Gauche qui est la sienne et dont l’application a permis de l’implanter dans le département avec un succès qui ne demande qu’à grandir ;
  3. mènera en Haute-Marne toutes démarches et actions qu’il jugera utiles pour la campagne « Place au peuple ! » du Front de Gauche et de son candidat Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle de cette année 2012.

 

Cerisières, le 7 janvier 2012

Repost 0
Published by lepartidegauche.haute-marne - dans Résolution
commenter cet article

J'adhère au PG

Créé en 2009, le Parti de Gauche a pour projet l'écosocialisme. Partant du constat que l'humanité est confrontée à des inégalités insoutenables et à la mise en péril de la biosphère, l'écosocialisme pose comme principe du progrès humain de lier les exigences sociales et écologiques, en s'appuyant sur une refondation démocratique.

le partage des richesses
le plein emploi
la reprise en main de l'économie par la politique
la planification écologique
la 6ème République
l'Europe des peuples
la Paix dans le monde
nous on peut !

pour l'avenir en commun

pour la 6ème République

Je clique sur l'image